Monday, 30 November 2015

Miss Charity par Marie-Aude Murail


« Je suis dans ma vingt-troisième année. Mais je me sens plus âgée. Et pourtant, je n’ai presque rien vécu. Les années immobiles comptent peut-être doubles. » (p. 425)


Miss Charity par Marie-Aude Murail. L’histoire se déroule dans la fin du 19ème siècle. Miss Charity Tiddler est une petite fille solitaire. Depuis l'enfance, elle s'intéressé par la nature, spécialement les animaux. Elle passe son temps dans le troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne, et ses animaux de compagnie. Charity est très intelligente et apprend par cœur les pièces de Shakespeare. Sa plus grande passion c'est le dessin. De chapitre en chapitre, Charity grandit. Elle est perdue dans les rigueur de la bonne société anglaise. Au 25, la société pense qu’elle est trop vieille pour trouver un mari.  Mais Tiddler n'est pas trop inquiet parce qu'elle veut être indépendante, et écrire de livre jeunesse.

J’ai compris peut-être 50 pour cent de ce livre. Je pense que c’est bon parce que c’est un livre très long (563 pages !). Mais, donc, je ne suis pas la meilleure personne pour écrire une critique sur le livre. Je vais écrire basé sur que j’ai compris. Parce que c’est un bon exercice pour mon français. Je m’excuse pour les erreurs.

D’abord, j’étais un peu confus par qui était la clientèle cible du livre. Il avait du dessin et commencé très simple (l’histoire racontée par une petite fille de cinq ans), mais le livre est trop long pour les enfants. Et comme Charity grandit, les idées et sujets devient plus complexe. Pour moi c’est bon parce que je ne suis pas un enfant, mais la seule raison pour laquelle j'ai achetée ce livre était que je pensais qu'il était pour les enfants, et le français serait plus facile de lire.

Dans mes recherches j’ai découvert que le roman était inspiré de la vie de Beatrix Potter. Je voudrais avoir appris ça plus tôt, parce que j’adore la fiction historique et je sais que j’aurais trouvé le roman plus intéressant. La raison que je ne pensais pas la connexion entre Charity and Beatrix Potter parce que je n’ai jamais lu les livres de Potter. Je pense que quelqu’un qui a grandi avec les aventures de Peter Rabbit comprendra que Murail écrire en pensant de Potter, grâce aux jolis dessins Philippe Dumas. Quand je compare les dessins du Miss Charity avec les dessins de Potter je voir une grande ressemblance.


Pour moi, le livre était trop longue et pas fluide, mais je crois que c’est seulement parce que je ne suis pas couramment en français. Je pense que ce Miss Charity sera un plaisir de lire pour quelque enfant (peut-être neuf plus) ou adulte, qui a un niveau meilleur que moi sur le français. 

No comments:

Post a Comment